Qui sont ses membres ?

Le Comité d’Experts des EGIOS est composé de membres issus d’institutions publiques nationales et de personnalités expertes en management de l’innovation dans le domaine de la santé et dans d’autres secteurs d’activités. Les experts sont répartis en 5 collèges.

Collège des Institutions publiques de santé

Dr Jean-François THEBAUTDr Jean-François THEBAUT
Membre du collège de la Haute Autorité de Santé+

Jean-François Thébaut, Membre du collège de la Haute Autorité de Santé, est cardiologue, il a été président du syndicat national des spécialistes des maladies de cœur et des vaisseaux et président du Conseil national professionnel de cardiologie. Il a exercé des responsabilités électives professionnelles tant au niveau local (Conseil de l’Ordre) que régional (URML/URPS) ou national, notamment dans les domaines de l’organisation des soins, des NTIC en santé ou de la formation et l’évaluation des pratiques médicale en tant que président du comité paritaire nationale de la formation conventionnelle ou comme vice président du comité de coordination des Conseils Nationaux de FMC. Il coordonne au sein du collège de la HAS la réflexion sur les systèmes d’information et l’e-Santé.

Pr Etienne MINVIELLEPr Etienne MINVIELLE
Titulaire de la chaire de management de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, Mission « Parcours innovants » de l’Institut Gustave Roussy+

Pr Etienne MINVIELLE, titulaire de la chaire de management de l’École des Hautes Études en Santé Publique, Mission « Parcours innovants » de l’Institut Gustave Roussy
Etienne Minvielle est médecin (interne de santé publique), diplômé de l’ESSEC, et Docteur en gestion (Ecole Polytechnique). Il exerce aujourd’hui les fonctions de Professeur des Universités à l’EHESP (Titulaire de la Chaire de Management et Directeur de l’équipe d’accueil Management des Organisations de Santé), et à Gustave Roussy (responsable de la mission « parcours innovant »). Il a publié plus de 100 publications, et fait partie de différentes commissions nationales et internationales dans le domaine du « Health Service Research ».

Jean-Claude MOISDONJean-Claude MOISDON
Membre du conseil scientifique et d’orientation de l’Agence Nationale d’Appui à la Performance+

Jean-Claude MOISDON, membre du conseil scientifique et d’orientation de l’Agence Nationale d’Appui à la Performance
Directeur de Recherche Honoraire de l’Ecole des Mines de Paris. Chercheur associé à l’équipe Management Organisations de Santé de l’EHESP. A dirigé pendant vingt ans le Centre de Gestion Scientifique de l’Ecole des Mines, où il a développé des recherches-interventions en liaison avec de nombreux secteurs de l’industrie et des services, dont celui de la santé. Participe aux EGIOS en tant que membre du conseil scientifique de l’ANAP.

« Pendant plusieurs décennies, j’ai pu observer combien les nombreuses transformations édictées par les tutelles de la santé avaient des difficultés à se voir approprier par les acteurs du terrain, notamment les professionnels de soins, et à se traduire par des résultats conformes aux attentes. Depuis quelques années, on assiste à l’émergence d’un certain nombre d’initiatives provenant du niveau local lui même. J’ai l’occasion avec les EGIOS à la fois de me rendre compte des enjeux et des perspectives de ce mouvement, et de participer à sa dynamique. »

Ayden TAJAHMADYAyden TAJAHMADY
Directeur adjoint de la stratégie des études et des statistiques à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés+

Ayden TAJAHMADY, Directeur adjoint de la stratégie des études et des statistiques à la CNAMTS
Ayden Tajahmady est médecin de santé publique, ancien interne des hôpitaux de Paris. Il possède également une formation en économie et politique de santé (Paris Dauphine, LSE et LSHTM). Il a été chargé de projet à la Mission nationale d'expertise et d'audit hospitaliers (MeaH) de 2006 à 2009, puis responsable du programme de travail de l’ANAP de 2009 à 2015.

Collège du Management de l’innovation dans le secteur de la santé

Christophe PASCALChristophe PASCAL
Maître de conférence, directeur de l’Institut de Formation et de Recherche sur les Organisations Sanitaires et Sociales - Université Jean Moulin Lyon III
Rapporteur du comité d’experts des Etats Généraux de l’Innovation Organisationnelle en Santé 2016+

Christophe PASCAL, maître de conférence, directeur de l’Institut de Formation et de Recherche sur les Organisations Sanitaires et Sociales - Université Jean Moulin Lyon III
Rapporteur du comité d’experts des Etats Généraux de l’Innovation Organisationnelle en Santé 2016 Christophe Pascal, maître de conférences, enseigne le management des services de santé au sein de l’Institut de formation et de recherche sur les organisations sanitaires et sociales (IFROSS) de l’université Jean Moulin Lyon 3, dont il assure la direction. Docteur en sciences de gestion, ses travaux portent sur les nouvelles formes organisationnelles dans les secteurs sanitaire et médico-social, et leurs conséquences sur les modes de production et de pilotage.

« L’innovation est depuis de nombreuses années objet de questionnements multiples pour les chercheurs en sciences humaines, qu’il s’agisse de la sociologie, de l’économie ou encore des sciences de gestion. Elle demeure invoquée de façon incantatoire comme la réponse centrale aux enjeux d’adaptation des structures dans un environnement de plus en plus complexe. Dans un secteur aussi étroitement réglementé et réticulaire que celui de la santé, la nature, les formes, les facteurs et processus de diffusion de l’innovation organisationnelle sont néanmoins encore largement méconnus. Ces Etats Généraux offrent l’opportunité exceptionnelle de repérer et d’analyser des initiatives de terrain souvent réalisées à bas bruit. La compréhension fine de ces expériences est un levier central pour accompagner la transformation du système de santé. »

Roland CASHRoland CASH
Consultant en économie de la santé - Cabinet Les Asclépiades+

Roland CASH, consultant en économie de la santé - Cabinet Les Asclépiades
Normalien, médecin, actuellement consultant en économie de santé et gestion des services de santé au sein de la société Les Asclépiades, et en mission pour le HCAAM sur le thème de l’innovation et de l’organisation des soins.
Ancien responsable scientifique de la mission Tarification à l’activité au ministère de la santé, ancien membre de la commission d’évaluation économique et santé publique à la HAS.

« Les enjeux auxquels cherchent à répondre les Etats Généraux de l’offre de soins paraissent essentiels pour l’avenir du système de santé : les organisations actuelles sont de plus en plus inadaptées à la prise en charge des malades chroniques et de la dépendance. La nécessité de renforcer la coordination entre acteurs sanitaires, médico-sociaux, sociaux se fait de plus en plus pressante, et la mise en valeur d’expériences réussies d’innovations organisationnelles visant à répondre à ces défis constitue un objectif stimulant. »

Collège du management de l’innovation hors secteur de la santé

Rodolphe DURANDRodolphe DURAND
Professeur en management de stratégie à HEC, membre du laboratoire de recherche CNRS-GREGHEC+

Rodolphe DURAND, professeur en management de stratégie à HEC, membre du laboratoire de recherche CNRS-GREGHEC
Rodolphe Durand est professeur à HEC Paris au département Stratégie et Politique d'Entreprise. Ses travaux de recherche, primés par l’American Sociological Association, la Strategic Management Society, et l’European Academy of Management, portent sur les origines stratégiques, institutionnelles et sociales des avantages concurrentiels développés par les organisations en général et les entreprises en particulier. Ses derniers ouvrages, « L’organisation pirate » (co-ecrit avec JP Vergne, Eds Bord de L’Eau, 2010 ; The Pirate Organization, Harvard Business Review Press, 2012) et « La désorganisation du monde » (Eds Bord de l’Eau, 2013 ; « Organizations, Strategy, and Society, Routledge, 2014) mettent en perspective la fin des idéologies, la légitimité du management, et l’évolution du capitalisme.

« La valorisation des innovations, notamment organisationnelles, est un sujet d'intérêt pour la recherche et au delà pour les applications concrètes sur lesquelles elles débouchent. Lorsqu'elles touchent le domaine de la santé, ces innovations prennent une ampleur d'autant plus considérable. C'est avec une attention particulière qu'il convient dès lors de sélectionner celles d'entre elles dont l'impact humain, social, et économique pourrait être le plus fort. »

Collège des usagers du système de santé

Christian SAOUTChristian SAOUT
Secrétaire général délégué du Collectif Interassociatif Sur la Santé, personnalité associée au Conseil économique, social et environnemental+

Christian SAOUT, secrétaire général délégué du Collectif Interassociatif Sur la Santé, personnalité associée au Conseil économique, social et environnemental
Christian Saout a été président de AIDES, la première association française de lutte contre le sida, de 1998 à 2007. Puis, il a présidé le Collectif interassociatif sur la santé, de 2007 à 2012. Il en est aujourd’hui le Secrétaire général délégué.
Il a également été élu par ses pairs à la présidence de la Conférence nationale de santé pour la mandature 2006-2010.
Il est membre (personnalité associée) de la section des affaires sociales et de la santé du Conseil Economique, Social et Environnemental.

« L'innovation est souvent réduite à l'innovation thérapeutique. A tort, car face aux maladies chroniques, nous avons aussi besoin d'innovations organisationnelles. D'autant que ces innovations organisationnelles sont maintenant facilitées par les apports des techniques numériques et digitales. Il n'y a donc aucune raison d'y renoncer. D'ailleurs, sur le terrain de nombreux acteurs adaptent les organisations et les services de façon parfois audacieuse. Trop souvent sans trouver les relais pour faire école. Les Etats généraux de l'innovation organisationnelle sont pour moi l'occasion de faire connaître ces initiatives pour les démultiplier. ça commence par les mettre en valeur ! »

Yvanie CAILLEYvanie CAILLE
Présidente de l’association RENALOO+

Yvanie CAILLE, présidente de l’association RENALOO
Fondatrice et directrice générale de Renaloo (association de patients sur les maladies rénales, la dialyse et la greffe), Yvanie Caillé est ingénieur en mathématiques appliquée. Actuellement Présidente du Think Tank Coopération Patients, elle est très impliquée dans la démocratie sanitaire et les mouvements de patients, mais aussi dans le web et la e-santé. Elle est membre du Healthcare Data Institute.
Elle a co-fondé et dirigé la Fondation Greffe de Vie, puis la Fondation de l’Université Pierre et Marie Curie et a été membre entre 2005 et 2011 du Conseil d’Orientation de l’Agence de la biomédecine. Elle vit avec une maladie rénale depuis l’âge de 12 ans.

Collège de l’organisation du système de santé

Dr Dominique DEPINOYDr Dominique DEPINOY

Consultant en organisation des soins et directeur associé - Cabinet Acsantis+

Dr Dominique DEPINOY, consultant en organisation des soins et directeur associé - Cabinet Acsantis
Le docteur Dépinoy possède une expérience professionnelle de 15 années en cabinet médical libéral et de 6 années de gestion et responsabilités de deux réseaux de santé régionaux. Après avoir réalisé de nombreux travaux de consultant dans le secteur de la santé en parallèle de l’exercice de la médecine générale (expertise et participation à des groupes de référentiels nationaux, initiation des démarches d’évaluation des pratiques), Dominique DEPINOY a été directeur médical de Santéos et a participé à l’expérimentation du DMP. Il est depuis 8 ans consultant en organisation des soins tant en établissements qu’en soins de premier recours développant les liens entre ville et hôpital. Il est l’auteur de l’ouvrage « Maisons de santé, une urgence citoyenne » (Editions de Santé, 2011).

« J’ai accepté d’être expert afin d’apporter une contribution à la valorisation d’expériences concernant les soins primaires. En effet, structurer le 1er recours est un enjeu majeur car un système de santé basé sur des soins de premier recours est plus efficace, plus efficient et de meilleure qualité selon de nombreuses études. Des innovations existent, elles peuvent constituer, si on les reconnaît, une « promesse » d’amélioration rapide du système de santé. Les innovations organisationnelles en santé concernent donc bien ce champ. Longtemps, les décideurs politiques et la majorité des professionnels de santé ont vu les soins de premier recours comme une activité de bas niveau, avec un effet faible sur la mortalité et la morbidité. Le premier recours a souvent été réduit à un rôle de triage pour l’accès aux hôpitaux, plutôt que d’être considéré pour sa contribution effective et positive à l’amélioration de l’état de santé.
Les EGIOS sont une chance de valoriser des expériences qui sur le terrain montrent leur efficacité et donnent satisfaction aux professionnels et aux usagers. La sélection de projets innovants concernant les soins primaires dans les EGIOS est une cible, espérons que des équipes répondent à l’appel à projets ! »

Luc BROUSSYLuc BROUSSY

Président France Silver Eco, Directeur du Master Politiques du vieillissement et Silver Economie, Sciences Po Paris+

Luc BROUSSY, président France Silver Eco, Directeur du Master Politiques du vieillissement et Silver Economie, Sciences Po Paris
Spécialiste bien connu des questions liées au vieillissement, ce Conseiller général de Goussainville (Val d’Oise), conseiller spécial du Président de l’Assemblée des Départements de France et ancien conseiller « personnes âgées » de François Hollande pendant la campagne présidentielle a été de 1993 à 2005 délégué général du SYNERPA, le syndicat national des maisons de retraite privées. Il est aujourd’hui Directeur du Master de Silver économie à Sciences-Po Paris. Luc Broussy est l’auteur du Rapport interministériel sur « l’adaptation de la société au vieillissement de la population » remis au Premier Ministre en mars 2013, rapport qui a alimenté le projet de loi sur le vieillissement adopté à l’Assemblée Nationale en septembre 2014.

Capgemini Consulting
Madis Phileo
Santéliance